Des professionnels refusent l’usage de sources radioactives